Cet article est aussi disponible en :
Une solution collaborative

Fabriq a été conçu pour aider les équipes à mieux traiter les problèmes et à mieux collaborer. Par conséquent, lors de la création d'un ticket il est important d'être le plus exhaustif possible pour permettre aux autres personnes qui vont être amenées à travailler avec le ticket d'être le mieux informée possible.

Pour cela, veillez à fournir un maximum de détails lors de la création du ticket comme par exemple:

Titre: Essayez d'utilisé un intitulé précis. Il sera plus judicieux d'utiliser Fuite d'huile au niveau de la machine RJ45 que Fuite d'huile par exemple.

Description: Décrivez correctement le problème et pensez à votre collègue qui vous lira par la suite.

Equipe d'origine: Indiquez bien l'Ă©quipe Ă  l'origine du ticket. Il ne sera pas possible de changer l'Ă©quipe d'origine par la suite.

Catégorie: Indiquez la catégorie qui est le plus en rapport avec le problème que vous décrivez.

Indicateurs: Si cela vous semble pertinent, n'hésitez pas à lié un indicateur au ticket, cela permettra de suivre directement les problèmes liés à un indicateur en particulier.

Action: Si vous le pouvez, indiquer tout de suite les actions à mettre en place pour résoudre le problème. Vous pouvez le faire dès la création d'un ticket.

Cause racine: Si vous connaissez la source du problème, indiquez-la, cela sera utile à tout le monde par la suite. Parfois, cela n'est pas possible et identifier la cause racine nécessitera de passer par des processus plus long comme la méthode des 5 pourquoi ou encore un audit plus générale.

Autre équipe: Si vous souhaitez partagé le ticket avec une autre équipe pour escalader le problème ou obtenir de l'aide d'un service support, c'est ici qu'il faut le faire.

Etiquette: L'étiquette permet par exemple de préciser si un problème est urgent.

Pièce-jointe: Illustrez le problème avec une photo du terrain par exemple.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !